L’imprévisibilité dans les révolutions

Note sur les soulèvement arabes : L’imprévisibilité chez Victor Hugo, par Elie Khoury

Hamit Bozarslan reprenait à juste titre, concernant les révolutions arabes, ce que Victor Hugo sentit en son temps : « une révolution est d’abord une tempête imprévisible qui ne fait pas seulement bouger toutes les lignes de force présentes sur son passage mais aussi déclenche des dynamiques qui ne lui préexistent pas. » C’est pour H. Bozarslan […]

Plus